Défense des revendications et transformation sociale

Indépendance

Démocratie

Tous ensemble

Solidarité

COMMUNIQUE

SUD CHIMIE

 

Rouen, le 20 février 2018

SUITE AU DRAME SURVENU A L’USINE SAIPOL DE DIEPPE

SUD Chimie tient à s’associer à la douleur des proches des 2 travailleurs qui ont trouvé la mort sur leur lieu de travail samedi dernier.

Comme souvent, l’origine de l’accident meurtrier ne peut être déterminé avec certitude sans une enquête minutieuse qui ne manquera pas, nous l’espérons, d’aboutir.

Mais indépendamment des résultats de cette enquête, nous pouvons réaffirmer que le travail tue. Qu’il y a des métiers dangereux, spécialement dans les sites chimiques classés ou non Seveso.

Quelles que soient les procédures de sécurité mises en place, nous ne sommes jamais à l’abri du scénario « totalement improbable » qui les aura toutes déjouées (c’est exactement ce qui s’est passé à l’usine AZF de Toulouse en 2001).

C’est pourquoi nous croyons dur comme au fer au rôle crucial des agents de prévention qu’ils soient représentants du personnel (notamment le CHSCT) ou administratifs (comme la DREAL, organisme de contrôle des installations classées).

Non seulement les CHSCT ne doivent pas être supprimés mais les organismes de contrôle doivent être renforcés.

 

PLUS JAMAIS CA !

8 Mars : journée de lutte pour les droits des femmes

 

Communiqué de presse

Bonjour,

À l’occasion de la journée mondiale pour les droits des femmes, une coalition de plus de 20 organisations féministes, associations,  syndicats, et ONG lance une campagne de mobilisation pour défendre les droits des femmes et exiger des mesures contre les violences sexistes et sexuelles.

– Jusqu’au 8 mars 2018, une grande enquête en ligne est menée dans toutes les entreprises de France, afin de réaliser un diagnostic des violences au travail. Tout le monde peut participer à titre individuel, et les syndicats mènent également des actions coordonnées dans les entreprises où ils sont présents. Les premiers résultats seront communiqués à partir du 6 mars.

– Le 8 mars, plus de 40 000 badges à l’effigie du « ruban blanc » seront distribués partout en France. Ce symbole de la lutte contre les violences est déjà largement utilisé à travers le monde. Porter le ruban blanc le 8 mars, c’est afficher son soutien à cette lutte, que l’on soit à un rassemblement, en grève ou encore sur son lieu de travail.

– Le 8 mars à 15h40, plusieurs centaines d’actions sont organisées partout en France. 15h40, c’est l’heure à laquelle les femmes arrêtent d’être payées chaque jour, sur la base d’une journée standard. En France, les femmes sont toujours payées 26% de moins que les hommes. L’an dernier, plus de 300 actions avaient eu lieu.

Site internet de la campagne : https://8mars15h40.fr/

Page de l’enquête : https://8mars15h40.fr/grande-enquete/